Toggle navigation
TimFaitSonCinema

LA VIE DES AUTRES (VU LE 01.02.2007)

  • Actualité
  • Cinéma-Une critique revue et corrigée


Première critique : http://www.timfaitsoncinema.fr/film/la-vie-des-autres/critique/73

Je me souviens avoir vu ce film le lendemain de sa sortie, attiré que j'avais été par la bande-annonce. C'était donc bien avant que tous les médias s'emballent sur ce long métrage et que le long métrage connaisse un succès publique et critique, ponctué par un Oscar du Meilleur film étranger en 2007.
Presque dix ans plus tard, comment ce film a-t-il vieilli ?

 

Un film d’une efficacité étonnante

« Le sujet abordé dans le film fait froid dans le dos (surveillance ultra serrée dans l’ex RDA) mais il est traité avec brio par ce jeune réalisateur de 33 ans dont c’est le premier film. » extrait de la première critique

Ce qui marque quand on revoit ce long métrage, c’est l’immense maitrise dont fait part le réalisateur. Et ce n’est pas forcément évident quand on s’attaque à un sujet historique comme celui-ci. En effet, il existe toujours le risque de donner à l’ensemble un côté un peu lourd par une reconstitution que l’on veut la plus fidèle possible. C’est en fait en construisant son long métrage comme un véritable thriller psychologique que le metteur en scène évite complètement ce piège....

  •  Timothée
  •  25.04.2016, 19:00

UNE CRITIQUE REVUE ET CORRIGÉE - INTRODUCTION

  • Actualité
  • Cinéma-Une critique revue et corrigée


Comme vous l’avez sans doute remarqué, je vais bien mois souvent au cinéma qu’auparavant, et, donc, j’écris beaucoup moins de critiques (c’est mécanique), ce qui est bien dommage à la fois pour moi et pour vous qui me suivez. Cela tient à la fois à l’endroit où j’habite, qui n’est pas forcément le mieux desservi en cinéma, mais également à une envie moindre, il faut bien le dire. Je me rends vraiment compte que le cinéma appelle le cinéma et que, quand on commence à moins y aller, le désir s’étiole peu à peu.

Pour redonner un peu de vie à ce site qui en manque singulièrement ces derniers temps, je me suis donc dit que je pourrais revoir des films déjà critiqués et donner de nouveau mon avis. Cette idée s’appuie sur un double postulat de départ. Le premier est que les premiers avis que j’écrivais ne valaient pas grand-chose, c’est le moins que l’on puisse dire. Elle mérite sérieusement d’être étayée. Le deuxième, c’est que l’on va voir un long métrage à un moment donné, avec un état d’esprit bien précis et que ce contexte influe fortement sur la perception que l’on a du film et sur la critique que l’on va en faire. Avec une expérience bien plus importante du cinéma, et de la vie en général, je me dis que certains longs métrages vont me semble très différents lorsque je les re-visionnerai. Et je dois bien dire que cette idée me plait bien.
 

A partir du premier texte, je réécrirai une critique que j’espère plus complète et donc plus intéressante. Et, pourquoi pas, très différente… N’hésitez pas à me proposer des films au « revisionnage », je me ferai un plaisir (ou pas, ça dépend, d’ailleurs) de m’y replonger et d’en faire un critique « revue et corrigée »...

 Et ça commence le plus vite possible,...

  •  Timothée
  •  24.04.2016, 21:00

17  MIDNIGHT SPECIAL

  • Critique
  • Drame familial
  • Science-fiction
  • Thriller
affiche_du_film Aton est un jeune enfant de huit ans qui a disparu, emporté par son père, Roy. Alors que tout le pays est à sa recherche, notamment une secte à laquelle il appartenait et les forces gouvernementales, on se rend compte que le père est en train de tout risquer pour lui permettre d’accomplir son destin…

Jeff Nichols réussit le pari d’offrir avec Midnight Special un vrai drame familial « camouflé » dans un thriller de science-fiction, le tout dans une ambiance quasi-poétique. Drôle de concept qui fait que, si on suit une forme de chasse à l’homme, il y a finalement peu d’action mais plutôt une grande part laissée à l’interprétation du spectateur. 

15  ZOOTOPIE

affiche_du_film Zootopia est une ville uniquement habitée par les animaux et, peu importe leur taille, tous ont leur place. Néanmoins, quand une est une lapine, il n’est pas facile du tout de se faire sa place au sein de la police, où les animaux imposants font la loi. C’est ce que découvre Judy, qui, pour faire ses preuves, va devoir résoudre une enquête pas évidente, surtout qu’elle doit cohabiter avec Nick, un renard plus que filou…

Se déroulant dans un univers assez formidable, plein de petites trouvailles, Zootopie est un film parfois très drôle et souvent emballant. Il est juste un peu dommage que le scénario soit un peu couru d’avance et la morale si rabâchée. Ça reste tout de même une très belle réussite, devant laquelle il est dur de s’ennuyer !

15  LES INNOCENTES

affiche_du_film A la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, dans un couvent de la campagne polonaise, de très nombreuses sœurs ont été mises enceinte dans des circonstances dramatiques. L’une d’elles va chercher une jeune médecin de la Croix-Rouge basée dans le village voisin. Celle-ci va alors rentrer dans l’intimité de ce couvent…

Avec un sujet extrêmement fort, Anne Fontaine ne parvient pas forcément à faire le film que l’on pouvait attendre. Cela est du à un scénario et à une réalisation qui manquent quelque peu de relief. C’est dommage car l’image est absolument magnifique et l’interprétation de qualité. Les Innocentes reste quand même un long métrage de qualité.